Pôle informatique

 

Responsable : G. Siour

 

Le pôle informatique a pour objectifs de gérer l’infrastructure du système, du réseau et du calcul haute performance, de développer et mettre en application des codes scientifiques et instrumentaux ainsi que de traiter des données. Il est organisé en deux services : le service calcul scientifique et le service système informatique.

 

Calcul scientifique

 

M. Eremenko

A. Coman

G. Siour

R. Valorso

 

 

Le service de calcul scientifique propose la mise à disposition de modèles numériques, leur mise en application lorsque c’est nécessaire et le développement de chaines de modélisation.

 

Afin de faciliter la mise à jour des codes numériques (CHIMERE, WRF…) pour les utilisateurs, les dernières versions ont été mises à disposition et des chaînes de modélisation ont été construites pour ces modèles. Le service de calcul scientifique a également développé des programmes de post-traitement permettant de visualiser et d’analyser les données issues des différents modèles ainsi que des chaînes de validations des modèles basées sur les données des réseaux de mesures mondiaux (AERONET) ou européens (Airbase).

 

De plus ce service est responsable du développement des codes numériques de modélisation, d’assimilation, d’inversion (IASI) et du traitement des données des différentes thématiques du laboratoire.

 

 

iasi        CHIMERE

 

 

Système informatique

 

A. Elchheb

 

Les missions du service système informatique sont de mettre à disposition des moyens de calcul et de stockage et de gérer tous les moyens informatiques du laboratoire.

 

Ce service assure le fonctionnement et le maintien à niveau du réseau et gère les passerelles avec les universités UPEC et Paris Diderot. Il est responsable d’une salle calculateurs climatisée et ondulée accueillant les serveurs réseau du LISA ainsi que les clusters de calcul et de données.

 

Les moyens de calcul sont actuellement utilisés par quatre des cinq thématiques du laboratoire : Devenir du carbone organique, Cycle de l’aérosol désertique, Pollution oxydante et Spectroscopie.

 

 baie1